CLR(11): Les 2 Monstres de la propagande ou les ogres mangeurs d’enfants!

Qui sont les prédicateurs qui recrutent et endoctrinent dans des sectes religieuses? Identifiez les deux types de propagandistes pour sensibiliser les jeunes.

Dans le contexte d’un recrutement idĂ©ologique, diffĂ©rents leviers psychologiques sont manipulĂ©s par des propagandistes. Leurs arguments reposent Ă©galement sur des prĂ©supposĂ©s « sensibles Â», des croyances unanimement reconnus dans la communautĂ© et le groupe de rĂ©fĂ©rence du public-cible.

L’objectif dans l’utilisation des leviers psychologiques est d’ ancrer chez les croyants toute une sĂ©rie de processus internes qui vont leur induire des comportements favorables Ă  l’idĂ©ologie des propagandistes. Tout ceci dans une dĂ©marche de rupture avec l’environnement initial du public-cible: rupture avec l’entourage, la famille, la sociĂ©té jusqu’à la « rĂ©alitĂ© de premier ordre Â»[1]  elle-mĂȘme.

Avant d’expliciter ces leviers, sachez d’abord distinguer les deux grands types de propagandistes. Ou mĂ©taphoriquement, les deux Monstres qui mangeront vos enfants si ceux-ci ne sont pas intellectuellement Ă©quipĂ©s pour les dĂ©masquer:

Les Monstres propagandistes

Ils « sĂšment les graines Â» d’une pensĂ©e dite « radicale Â» dĂšs le plus jeune Ăąge. Une pensĂ©e qui se consolidera en une croyance fondamentale: « pour Ă©tablir structurellement les fondements de notre idĂ©ologie, il est indispensable de renverser l’ordre Ă©tabli (l’Etat, le SystĂšme, etc.)« . Il existe deux types de propagandiste : les propagandistes de spectacle et les propagandistes intellectuels.

Les propagandistes de spectacle 

Actifs et prosĂ©lytes, ils sont trĂšs souvent accompagnĂ©s d’un cameraman (en gĂ©nĂ©ral un proche) qui filme leurs moindres gestes pouvant ĂȘtre utilisĂ©s comme publicitĂ©. Ils sont prĂ©sents dans la plupart des manifestations en rapport de prĂšs ou de loin avec leur idĂ©ologie (de l’humanitaire Ă  la politique). Et ceci, mĂȘme s’ils n’y sont pas conviĂ©s.

le propagandiste de spectacle peut ĂȘtre considĂ©rĂ© comme un « showman Â» . Il ne craint pas de se montrer en public. Au contraire, il peut donner l’impression d’adorer ĂȘtre devant l’objectif des camĂ©ras.

Si c’était un job, les recruteurs demanderaient les compĂ©tences suivantes :

  • Avoir beaucoup de tĂ©nacitĂ© et d’audace
  • Avoir un certain charisme
  • Être un bon orateur et ne pas craindre le ridicule.
  • ConnaĂźtre les codes de langages et les codes vestimentaires d’une  figure d’autoritĂ© Ă  laquelle le public-cible est sensible (barbe avec moustache taillĂ©e pour un croyant orthodoxe, mots-clĂ©, etc).

Les propagandistes intellectuels 

Il en existe deux catĂ©gories. Tout d’abord, ceux qui sont considĂ©rĂ©s comme des savants, des prĂ©dicateurs (thĂ©ologiens ayant une certaine notoriĂ©tĂ© et faisant figure d’autoritĂ©). Ils ont pour principal mode d’opĂ©ration l’utilisation de rĂ©fĂ©rentiels religieux afin d’imposer leurs  reprĂ©sentations.

Puis, vous avez ceux qui ne sont pas considĂ©rĂ©s comme « savants Â». Certains sont parfois prĂ©dicateurs (mais pas forcĂ©ment). Ils travaillent dans l’ombre pour appuyer le fond des propagandistes de spectacle (ceux-ci Ă©tant, je le rappelle, plus orientĂ©s dans l’action que dans la rĂ©flexion). Ce sont eux qui Ă©crivent des articles, parfois des livres, mais Ă©galement les brochures que les propagandistes de spectacle distribuent aux publics visĂ©s. Ces auteurs s’inspireront des Ă©crits de la 1Ăšre catĂ©gorie de propagandistes intellectuels (ceux qui ont le titre de savants) et les utiliseront Ă  leur  compte.

Contrairement au propagandiste de spectacle, le propagandiste intellectuel de 2eme niveau craint d’ĂȘtre dĂ©masquĂ©. Si la confrontation des idĂ©es ne lui fait pas forcĂ©ment peur, il a pour croyance que s’il les exposait en toute transparence, il serait condamnĂ© par le « SystĂšme ». Raison pour laquelle, il aura tendance Ă  utiliser ce que j’appelle la rhĂ©torique de l’anguille [2].

S’il devait exister une hiĂ©rarchie, ça devrait ressembler Ă  ça :


© Toute reproduction de cet article et du contenu sans citation de l’auteur est proscrit. Vous ĂȘtes libre de le partager en mentionnant la rĂ©fĂ©rence et/ou l’auteur.


[1]RĂ©alitĂ© de premier ordre : les faits observables et dĂ©montrables dont tout un chacun peut tĂ©moigner. Ex: « une bouteille contenant de l’eau Â».

RĂ©alitĂ© de second ordre: toutes les interprĂ©tations que l’on projette sur une rĂ©alitĂ© de premier ordre. Ex: « la bouteille est Ă  moitiĂ© remplie, ou Ă  moitiĂ© vide Â».

[2]Il s’agit d’une sĂ©rie de formulations ambigĂŒes mettant le focus sur la communication digitale (codes et langages) et faisant office de diversion . Cela permet Ă©galement de ne pas dĂ©voiler l’impossibilitĂ© pour la personne de se positionner clairement sur un systĂšme de croyances et les comportements que son discours peut gĂ©nĂ©rer. Les jeunes croyants ayant baignĂ© dans une croyance rigoriste avant l’apparition de Daesh, utilisent frĂ©quemment la rhĂ©torique de l’anguille. Ils ne le font pas pour occulter un « projet Â» (de domination pour la plupart fantasmĂ©e) mais parce qu’ils ne souhaitent pas ressentir l’humiliation d’ĂȘtre recadrĂ©s par des individus ne faisant pas partie de leur communautĂ©. D’oĂč l’importance d’Ă©tablir un espace de confiance oĂč cette rhĂ©torique, protectrice d’un ego blessĂ©, sera obsolĂšte.

La propagation de certaines idĂ©ologies militantes qui associent forcĂ©ment tout opposition au discours religieux Ă  une haine d’une idĂ©ologie « blanche » « occidentale » « coloniale » et paternaliste, a sans doute donnĂ© naissance Ă  cette rhĂ©torique et donc cette quasi impossibilitĂ© de dialoguer sincĂšrement et en toute franchise.

Si vous avez aimĂ© l'article, vous ĂȘtes libres de le partager! ;)

2 Thoughts on “CLR(11): Les 2 Monstres de la propagande ou les ogres mangeurs d’enfants!

  1. Belles dĂ©finitions affinĂ©es de profils que l’on cĂŽtoie au quotidien. Je ne m’Ă©tais jamais rendu compte qu’il pouvait en exister plusieurs types… Merci pour ces explications 😉

  2. L’une des leurs armes prĂ©fĂ©rĂ©es c’est Ă©galement prendre tes valeurs et de les dĂ©licatement utiliser en leur faveur en renversant, Ă©videment, le sens, sans que tu te rendre compte.
    j’ai adorĂ© : « C’est en gĂ©nĂ©ral, le seul, qui ira en prison… « 

Laisser un commentaire