La rentrée des (petits) Monstres!

Septembre rime avec semaine de pression  et rentrée des classes, que ce soit pour les parents et les enfants ! Le premier jour d’école peut être déterminant pour la suite, autant on peut se sentir bien dans son nouvel environnement ; autant on peut avoir l’impression d’être la cible de toutes les futures moqueries. S’y préparer c’est éviter de futurs problèmes!

Les deux types de rentrées scolaire (au lycée et au collège)

Nouvelle école ou nouvelle section

Nouvelles têtes, nouveaux visages … il y a forcément dans le lot des gens qui partagent certaines de vos passions, mais, dommage, ça ne se lit pas sur leur visage (en tout pas forcément !). Il faudra briser la glace et apprendre à les connaître. N’attendez pas qu’on vous invente une vie à la cour de récré, pendant votre absence, car c’est ce qui se fera. Les élèves débriefent leurs premières rencontres en jugeant le profil des nouveaux avec leurs anciens camarades. Rien de plus risqué que de trop jouer les introvertis en début d’intégration scolaire.

Voici une caricature des profils que vous pourriez trouver :

Le leader 

Charismatique, il manie la tchatche et a, en général le don de mettre d’accord ses camarades de classe. Manipulateur, comme tous les séducteurs, il peut, s’il fournit l’effort nécessaire, mettre certains enseignants dans sa poche.

« La titulaire lui demanda poliment de baisser la voix avec une telle douceur que j’en fus offusquée. Il y a quelques minutes encore, elle me menaçait de me foutre dehors pour avoir demandé une gomme à un de mes camarades. Quelle injustice ! Mais, je ne dis rien ! Je savais qu’au fond, elle le craignait… S’il s’était rebellé, elle aurait éprouvé des difficultés à le recadrer ; d’autant plus que d’autres élèves se seraient sans doute joints aux hostilités. Alors que moi, j’étais juste la petite blonde qui était trop vite intimidée pour lever la voix. »
(Témoignage de Petite Chasseuse 🤦‍)

Scan du Leader

💪 Force : 💖CHARISME
🛡️Bouclier: 😇DÉNI
⚡ Capacité spéciale: 🌬️RUMEUR [il manipule son entourage pour qu’il vous soit hostile].

👎 Faiblesse : 🥇RÉPUTATION [accorde une grande importante à son image. S’il sent que vous pourriez nuire à sa réputation, il vous nuira par tous les moyens nécessaires]

Le guignol 

Il manie l’autodérision comme personne. Passion ? Don d’humoriste ? Pas forcément. Si certains le pratiquent parce que ça les amuse d’emblée, d’autres le font parce que c’est, selon eux, le seul moyen d’attirer l’attention de leurs camarades, et d’être « aimé » en retour. À chaque rire, il estime avoir accompli sa mission et être apprécié. Il n’est pas toujours conscient que si certains rient avec lui, d’autres n’hésitent pas à s’en moquer.

Particularité : il a tendance à jouer les clowns pour faire partie de la petite bande du leader. Si vous n’en faites pas partie,  et que vous vous moquez de lui, il pourrait, à votre grand étonnement, vous sauter à la gorge. Rien de plus humiliant pour un bouffon que d’être moqué par une personne d’un statut inférieur au sien.

« Tout à coup, sans crier gare, Louis pousse un cri. Tout le monde se tourne vers lui, le prof aussi.

  • Qu’est-ce qu’il y a Louis ?
  • Oh rien, j’ai fait tomber mon stylo ! Il m’a coûté cher, enfin, surtout à celui à qui il appartenait.

« Les élèves ont ri; Louis a repris ses notes comme si de rien n’était. Je savais au fond qu’il était content de lui. Ce qu’il ne savait pas par contre, c’est qu’à la cour de récré, ils allaient continuer de rire en le citant, tout en le traitant de gros débile. S’il savait… » (Témoignage de Petit Chasseur 🕵️‍)

Scan du Guignol

💪 Force : 🤡 HUMOUR
🛡️Bouclier: 🤡AUTO-DÉRISION
⚡ Capacité spéciale: 🧙‍IMAGINATION [capable de se mettre dans des situations incongrues pour amuser la galerie]

👎 Faiblesse : 💗ESTIME DE SOI [le manque d’estime peut le pousser à se ridiculiser volontairement]

L’intello 

Loin d’être le plus intelligent de la classe, il est surtout celui qui utilise une méthode de travail rigoureuse et fait preuve d’implication, sans le cacher. Dans une culture où faire preuve d’assiduité est un modèle (Japon ?), il serait pris au sérieux par ses camarades. Or, comme nous le rappellent sans cesse les médias occidentaux et le modèle que façonne les œuvres de fictions, avoir la cote chez les jeunes, c’est être un rebelle qui conspue l’enseignement et toute forme d’autorité.

Particularité : méprise ceux qui font moins d’efforts que lui. Associe la  valeur de Justice avec celle de l’Effort. Raison pour laquelle, si une personne nonchalante réussit un test sans problème après avoir triché, il serait capable d’en pleurer de rage (voir de le dénoncer).

Scan de l’Intello

💪 Force : 🧠 DISCIPLINE ET METHODOLOGIE DE TRAVAIL
🛡️Bouclier: 😇 IMMUNITÉ DIPLOMATIQUE [auprès des enseignants, sa parole vaut plus que la votre]
⚡ Capacité spéciale: 🗃️ORGANISATION ET ARCHIVES [se rend indispensable la veille des examens]

👎 Faiblesse : 📋 BESOIN DE CONTRÔLE [angoisse de l’échec, difficulté à recevoir le feedback et la critique]

Le nihiliste 

Il se définit en une phrase : « Je m’en bas les c****** ! ».
Soit, il s’agit d’une personne enlisée dans des difficultés (familiales, socio-économiques, etc.) telles qu’il ne peut s’impliquer dans un programme scolaire tant qu’il ne perçoit pas de solutions.
Soit, il s’agit d’une personne désorientée qui a pour croyance qu’exprimer une nonchalance systématique le rend assez cool pour être apprécié par ses amis.

Particularité: candidat idéal pour le décrochage scolaire.

Scan du nihiliste

💪 Force : 💕 SYMPATHIE [son coté rebelle le rend sympathique auprès de ses camarades]
🛡️Bouclier: 🙄 NONCHALENCE [démontre un désintérêt de sa personne et son environnement, ce qui le rend moins sujet à la manipulation]
⚡ Capacité spéciale: 💨 DISPARITION [ne comptez pas trop sur lui en cas de travail de groupe. Il aura tendance à disparaître le jour de la présentation du travail]

👎 Faiblesse : 🎯 Orientation et objectif de vie

Les retrouvailles

Dans une situation où vous connaissez déjà la plupart des élèves, c’est la moins compliquée, si vous avez déjà de bons repères.
Selon votre degré de sociabilité avec votre groupe et votre confiance en vous, vous gagnerez des points de charisme auprès des nouveaux. Ceux-ci verront en vous la possibilité d’être un pont pour s’intégrer plus facilement. Allez y si vous avez de petites vannes planquées dans le tiroir, vous verrez, c’est magique : ils riront !

Que faire ?

Le « soyez vous-même » ne veut rien dire et pourtant c’est ce qu’on vous conseille généralement. Franchement, tout le monde n’a pas tué son temps (et son argent) pour se taper des séminaires approfondis sur la connaissance de soi (et encore, ce n’est pas certain qu’on y arrive).

N’oubliez pas que vous passerez bien plus de temps dans votre classe que chez vous. S’y sentir bien (en tout cas avec les autres élèves) est donc très important. Il n’y a pas de recette miracle, car tout dépendra de votre personnalité et votre manière de créer des liens.

Toutefois, vous pouvez déjà être vigilant sur les différents profils mentionnés au-dessus, prendre garde à ne pas passer pour le « gentil » de service en voulant être trop serviable (c’est un piège dans lequel on peut facilement s’enliser). Voir le Monstre Soumis !

Et restez sur vos gardes ! Il existe des personnes qui ont l’art de chercher les plus sensibles pour les utiliser comme paillassons. N’hésitez pas à recadrer, avec calme mais autorité, celui ou celle qui tentera de vous manquer de respect, même sous prétexte de faire de l’humour. Soyez en bonne entente avec la plupart des personnes, ce qui ne veut pas dire que vous devez aimer tout le monde ou être hypocrite.  L’idée est que les jaloux  ne doivent pas vous voir comme une menace et les brutes comme un fragile qu’ils pourraient malmener.

 N’oubliez pas que, malheureusement, l’honneur n’a court que dans les films de samurai. Avec l’émergence des réseaux sociaux, les attaques cachées derrière l’écran des ordinateurs engendrent de plus en plus de lâches, ne vous faites pas d’ennemi gratuit en attaquant une personne de manière frontale et en public. Si la seule manière de vous défendre est de montrer vos canines, faites donc…tout en restant vigilant, car si vous montrez vos muscles, dans certaines circonstances, vous pourriez être amené à devoir assumer.

Que faire (pour les parents) ?

  1. N’attendez pas qu’ils soient devant leurs camarades pour commencer à faire des remarques désobligeantes. Ce n’est ni l’endroit, ni le moment. Sauf si vous souhaitez mettre vos enfants dans l’embarras ou les humilier.
  2. S’il a encore l’âge d’être habillé par vous, n’oubliez pas l’importance que revêt la réputation d’un enfant de son âge auprès de ses camarades. Ne lui imposez pas des vêtements s’il sait pertinemment qu’on va le railler ; même chose pour l’équipement scolaire. Le seconde main existe, pas besoin de lui coller l’étiquette de pauvre sur le front pour ses camarades. Je ne dis pas qu’il faut lui acheter de la marque. Mais ne faites pas comme certains parents (que j’ai pu voir) demander à leur enfant de sortir avec un sac (d’un magasin de seconde main très connu) pour y mettre leur vêtement d’éducation physique. Un sac de sport ça ne ruinera pas votre portefeuille.
  3. Vous pouvez aider votre enfant à créer des liens s’il éprouve des difficultés à le faire de lui-même, en proposant par exemple à des parents proches de chez vous de récupérer leurs enfants. Ainsi, des liens pourront plus facilement se créer.
  4. C’est votre première fois? Demandez conseil aux parents que vous connaissez. Il n’y a aucune gène; tous les parents ont connu leur « première rentrée ».

Et vous, comment préparez-vous votre rentrée et/ou celles de vos enfants?

© toute reproduction de cet article et du contenu sans citation de l’auteur est proscrit. Vous êtes libre de le partager en mentionnant la référence et/ou l’auteur.

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libres de le partager! ;)

4 Thoughts on “La rentrée des (petits) Monstres!

  1. Merci pour cet article.

    C’est intéressant comment concept celui du monstre sur tout ton blog.

    J’ai bien aimé les caricatures de profil, ça rappelle bien l’école!

    Ciao

  2. Hello,
    Super intéressant, comme d’habitude !
    J’ai eu l’impression de revoir mes classes de collège et lycée.
    Je n’ai pas l’impression d’avoir eu des difficultés à l’école, c’est plutôt en entreprise que ça été plus dur.
    Je privilégiais les missions en intérim, je changeais donc souvent d’entreprise.
    Et là c’est quitte ou double.
    Étrangement c’est quand je suis arrivée sur le marché du travail que j’ai eu l’impression de découvrir la folie humaine.
    Principalement au niveau des dirigeants. Je pense avoir vu différents profils, peu m’ont semblé équilibré…
    Après concernant la facilité d’intégration, j’ai eu l’impression que cela dépendait de plusieurs facteurs.
    Le 1er : moi (si je vais bien et me sent à l’aise et motivée ça roule)
    Le 2ᵉ : l’ambiance dans l’entreprise. Dans certaines le dirigeant est si « violent » (humilie ses collaborateurs, n’est jamais content, turn-over important) que là l’ambiance est soit à la solidarité (on fera tout pour que le nouveau se sente bien pour le garder, c’est dur de former tout le temps du monde) ou alors au contraire on veut à tout prix gardé sa place et toute personne nouvelle sera prise pour de la concurrence à dézinguer…

    Après 20 ans dans le salariat, je me suis remis en question. Je vis rarement bien en entreprise …. j’ai longtemps cru que cela venait des autres. C’est impossible que cela soit vrai (statistiquement j’aurais dû trouver ma place quelque part).

    Travailler en indépendante me semble la solution.
    Cela a ses avantages et ses inconvénients, rien n’est parfait bien entendu mais au moins cela me motive plus !

  3. Super ton retour! Je reviendrai sans doute vers toi pour un article sur le sujet de l’entreprise. Ce ne sont pas les Monstres qui manquent sur ce terrain :p

    « Je privilégiais les missions en intérim, je changeais donc souvent d’entreprise. »
    Pareil!! Je trouve que c’est pas mal pour des premières expériences professionnelles; j’en ‘ai appris pas mal sur moi et ce qu’on entend par s’adapter à un environnement qui change.

Laisser un commentaire